Kylie Ravera, amie de plume...

Ils ont des chapeaux ronds, vive la bretagne!

Ils ont des chapeaux ronds... Sauf Kylie Ravera, pourtant toute aussi digne représentante de la Bretagne que Nolwenn Leroy. Non, Kylie préfère le bicorne, allez savoir pourquoi. Pour tenter de percer ce mystère (et bien d'autres), je ne peux que vous inviter à partager son univers qui se décline en 7 volumes (mazette!). Même que si vous êtes sympa et que vous lui filez votre adresse mail, elle vous offre le premier opus. Si c'est pas un beau geste commercial ça! En plus, elle l'a fabriqué toute seule avec ses petites mains (on appelle ça de l'auto-édition).


Alors de quoi est-ce que ça parle, ce bidule en 7 tomes? C'est vrai quoi, à la fin. Ben c'est

une série de 8,5 romans (oui, vous lisez bien !) comiques, scientifiques, policiers, initiatiques, d'espionnage, politiques, d'amour, d'horreur.

 

Tout ça à la fois.Vous me direz, "nous voilà bien avancés". C'est pas faux, mais en même temps, je titille votre curiosité. Comme ça, vous irez visiter son site internet (cf liens) : http://kylieravera.fr/

Comment ça vous voulez en savoir plus? Bon, bon, voici le quatrième de couverture de "La tentation de la pseudo-réciproque".

 Tome 1 :

Peter Agor en est persuadé, élève en Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles Scientifiques, à la base, est une activité à plein temps. Surtout dans un grand lycée prestigieux de la capitale qui a pour but avoué de former les élites de la Nation. Surtout quand le prof de math, qui a sur ses élèves un droit de vie ou de mort, a décidé qu'il avait une dent contre vous. Surtout quand on a l'impression d'avoir à la place du cerveau un marshmallow moisi. Alors, quand l'occasion se présente, est-ce bien raisonnable de se lancer dans une enquête policière aux côtés d'une jeune détective privée pour le moins atypique mais néanmoins charmante? Avec le risque de découvrir, à la fin de l'histoire, bien plus que la simple solution de l'énigme...

 

Je vous laisse aller à la rencontre de mon amie de plume...